dimanche 13 mai 2012

Avocats : médiocrité, mafia, reseaux, pouvoirs

Brouillon.

Ce que constatent les cinquanternaires experimentés quand ils ont fait appel à des avocats :

 Ceux ci sont difficilement joignables.

Il faut faire tout le travail pour l avocat.

Un avocat ne regarde ses dossiers que quelques jours avant l'audience.



Un avocat ne s'en prend jamais mal à un autre avocat, par déontologie, alors qu'il n'hésitera pas à descendre un particulier qui se défend seul.

Aberration que ce soit un autre avocat, en exercice, qui règle les litiges entre les avocats et leurs clients.

Connivence avec les juges. Certains descendent d'ailleurs systématiquement un particulier sans avocat, même s'il a raison, pour bien faire comprendre qui commande.

Même formation initiale pour les juges et avocats, qui explique en partie certaines relations de réseaux.

La plupart des avocats viennent du milieu de "la haute", seuls quelques très rares exceptions comme Dupont Moretti ont une réelle vocation. Les autres choisissent cette voie juste pour le pouvoir que cela donne et représente. ( Maitre Moretti a d'ailleurs été confronté à des tentatives de déstabilisation, comme il l'a récemment raconté )

Aucun commentaire:

Publier un commentaire